Hugo Villaspasa, L'ennui III, dessin 2008

dimanche 14 février 2010

Disciples de la lumière


"[…] j’aime les hommes parce qu’ils sont disciples de la lumière, et je me réjouis de la clarté qui est dans leurs yeux, quand ils connaissent et découvrent, les infatigables connaisseurs et découvreurs."
Nietzsche, Le voyageur et son ombre, in Humain trop humain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire